Rechercher

Mon Histoire

Dernière mise à jour : 22 déc. 2021



Pour débuter commençons par ma jeunesse, cadette d’une famille de trois enfants. Mon enfance était tout de même belle, avec des parents biens présents, des frères qui sont là pour t’endurcir, mais je recherchais toujours plus d’amour, surement dû à ma naissance, pendant 3 mois je dormais le jour et je pleurais la nuit par insécurité. Je l’ai trainée longtemps cette blessure la qui au fond ne m’appartenait pas vraiment.


Par la suite au primaire, je me suis fait beaucoup rejeter, je faisais tout pour plaire à mes dépends, et cela a continué jusqu’au secondaire, j’avais un peu plus d’amis(es) mais j’en voulais d’avantage au risque même de blesser certaines personnes.


Au moment que je grandissais, rendu à 14 ans ma mère avait remarquée que je me tenais croche pourtant je me sentais bien droite, alors on a vu un médecin, pour me dire que j’avais une scoliose, j’ai consulté plusieurs spécialistes, mais il n’y avait pas grands choses à faire. Ma mère, une nuit rêvait à une femme, que je côtoie encore aujourd’hui et qui a des dons incroyables et c’est à partir de ce moment que j’ai commencé à côtoyer le monde de l’énergie… la médecine alternative, un nouveau monde s’ouvrit à moi. J’avais beaucoup de douleurs, je n’allais même plus à mes cours tellement je n’étais pas capable de rester trop longtemps assise, debout ou même coucher. Alors cette femme m’a énormément aidé à passer au travers de cette période qui disons-le, était très sombre pour moi. J'ai continuée à voir quelques personnes en médecine alternative pour m’aider, je suis heureuse d’avoir eue cette ouverture d’esprit étant plus jeune car c'est grâce à ces soins que j'ai passée au travers plus facilement.


Ensuite, un peu plus loin dans l’adolescence, un peu plus rock’N Roll, pauvres parents, j’ai commencé les bars, ensuite j’ai rencontré de bonnes et de mauvaises fréquentations je vous épargne les détails. Ensuite pour réaliser que je ne m’étais jamais sentie été aussi seule qu’à ce moment-là, même s’il y avait 900 personnes et plus chaque soir dans les bars.

Après un bon moment, j’ai décidé de tout lâcher, les bars, drogues etc.


Au travers de mon adolescence, j’ai eu beaucoup de succès malgré tout avec les hommes, mais sans que je le sache à ce moment précis, j’étais énormément blessée à l’intérieur et j’ai toujours tout fait pour que ça ne fonctionne pas, je fuyais mon propre bonheur en les blessants également. Je n’en suis pas très fière, nos choix ne sont pas toujours les meilleurs pour nous, mais inconscient je me « protégeais » et je partais avant de me faire trop de mal. On grandit avec nos erreurs sa l’air… mais quand on en prend conscience, ont fini par comprendre beaucoup de choses, peut-être trop tard, si j’avais à recommencer, je changerais beaucoup de choses mais pour finir l’important c’est de l’avoir compris.


Le temps passe, et maintenant rendu à 23 ans ma vie à tranquillement repris un sens. J’ai rencontré un homme et j’ai su à ce moment là que je voulais faire un bout de ma vie avec lui malgré tous les jugements qui arrivait de tout bord tout côté causé par notre « différence d’âge ».

Premier voyage avec mon amoureux, à 24 ans, plusieurs se reconnaitrons, mais j’ai été un brin malade, comme on nomme si bien au Québec, le «va vite». Et boboy… ce n’était pas la joie surtout que c’était notre premier voyage et on s’entend que ce n’est pas la chose la plus romantique. Mais j’ai l’homme le plus compréhensible qui soit à mes côtés. Ça reste ainsi on fait quelques voyages par la suite mais le stress embarque, venant le moment où je ne veux plus sortir par peur d’aller aux toilettes. Quand je dis je ne veux plus sortir, je parle même d’aller au travail, à l’épicerie, je connais tous mes endroits où je peux arrêter si jamais c’est l’heure. Mon chum, très patient et très compréhensible car s’il fallait me trouver une toilette, c’était LA LA !!! Je sais très bien que je ne suis pas la seule dans cette situation, car plus j’en parlais, plus les gens s’ouvrait autour de moi. Parlez-en, vous vous sentirez moins seul dans cette situation la.

Passe plusieurs tests, rien de concluant appart le merveilleux côlon irritable. Ô combien de personne en ce moment qui se reconnaisse au travers mon texte. Bon alors oui je dois apprendre à vivre avec ce désagrément.

C’est à partir de ce moment que j’ai consulté une autre femme incroyable en hypnose, qui est devenue une amie, une personne de confiance dans ma vie qui m'apporte énormément, et je lui ai toujours dit qu’elle m’avait sauvée, qu’elle m’avait fait reprendre tranquillement le contrôle même si à certain moment j’étais complètement perdue. J’ai vécu tellement d’émotions que ce soit au travail, en amitié, même en amour, on à pas toujours le contrôle et c’est là que notre corps nous parle et c’est à partir de ce moment que j’ai commencé à l’écouter de plus en plus. Vous pourrez être surpris à quel point votre corps vous parle. S’agit de l’écouter ouvertement, sans jugement. Essayez, vous serez étonnamment surpris.


Bien sûr j’ai consulté une nutritionniste aussi qui m’en a énormément appris, maintenant c’est à moi de faire en sorte de faire les bons choix pour mon corps, alors si je déroge dans mon régime alimentaire, ou bien un verre de trop ou bien des émotions que je ne digère pas… alors à moi les conséquences !! Mais chacun d'entre nous à son chemin de vie à suivre, s’agit de faire ce qui est bon pour soit.


Rendu à 29 ans, maintenant 9 ans que j'occupe toujours le même emploi et la "pandémie" cogne à nos portes, donc un arrêt de travail obligatoire mais pour moi ça été MA révélation, le moment pour moi d'enfin prendre le temps de faire poursuivre mes cours que depuis longtemps je procrastinais, alors cours et formations durant ce temps pour m'aider aussi à comprendre qui et comment j'étais pour mieux évoluer, comprendre certain pattern et continuer à grandir dans ce monde si merveilleux soit-il. J'ai enfin pris la décision de me choisir ici et maintenant et j'ai tout de suite voulue vous transmettre à mon tour mes connaissances que j'ai acquis depuis ma tendre enfance ! On mérite tous de retrouver sa joie de vivre, ce sentiment de liberté que l'on recherche tant. Prenez le temps de prendre du temps!!!


Chaque changement et évolution ne se font pas d'un claquement de doigt, c'est un travaille d'une vie! J'en apprends et je continuerai d'en apprendre d'avantage, j'évolue au travers la vie, ma vision, mes pensées changent, évolues, mais à partir de maintenant j'apprends de plus en plus à m'écouter et me respecter, oui il y aura des gens autour de moi qui ne me suivront plus en cours de route, mais moi je poursuis la mienne, ma route.


Maintenant, je fais ce magnifique métier à temps plein, pour vous aider à vous émerveiller malgré tous les embuches que l'on peut avoir sur notre chemin.


Alors me voici, tout simplement moi,

Au plaisir de vous rencontrer,

Erika La Divine Shiva

Voici mon lien facebook si vous désirez communiquer avec moi : La Divine Shiva | Facebook



171 vues1 commentaire